Abilio Diniz (futur administrateur de...

Abilio Diniz (futur administrateur de...

A la toute fin des années 1990, le Grupo Pão de Açúcar instaure des liens commerciaux et financiers avec Casino. Abilio Diniz (www.lsa-conso.fr/abilio-diniz-futur-administrateur-de-carrefour-compte-augmenter-sa-participation-dans-le-distributeur,234744) est pris en otage durant de la campagne présidentielle de 1989. Libéré au bout de sept jours, l’homme sera marqué à vie par cette expérience. Il décide l'ouverture du capital du Grupo Pão de Açúcar en 1995. Le groupe arrive à être le n°1 de la commercialisation dans le pays après que l'homme d'affaires ait commencé une phase d'achats de sociétés. Le plan de relance drastique mis en place par Abilio Diniz permet de préserver le groupe GPA, qui cède son activité dans la péninsule ibérique, licencie 20 000 salariés et ferme 1/3 des magasins.

Une enfance à São Paulo

C’est en Amérique du Nord qu’Abilio Diniz ambitionne de se perfectionner en économie. São Paulo, la deuxième ville du Brésil l'a vu naître en 1936. Les gosses du quartier où il vit considèrent Abilio Diniz comme souffre-douleur dans sa jeunesse. Afin de ne plus être une tête de turc, il s’est formé aux arts martiaux.

Vouant un culte à Sainte Rita, la patronne des causes sans issue, Abilio Diniz est catholique pratiquant. Athlète, le chef d'entreprise démarre sa journée par un entraînement sportif. Autrefois gardien de but, il a également pratiqué la capoeira et la musculation. Confiant dans les bénéfices du sport, il crée des espaces de gym dans les grandes surfaces GPA et encourage son équipe à prendre part aux courses financées par le groupe. Les valeurs familiales sont cruciales pour Abilio Diniz, qui est le papa de six enfants.

En multipliant par deux sa prise d'actions dans le capital du groupe Carrefour France, la société d'Abilio Diniz est devenue le quatrième sociétaire de Carrefour. Il devient président du conseil d’administration du géant de l’agroalimentaire BRF (Brasil Foods) au printemps 2013. Abilio Diniz renoue avec le monde de la distribution au Brésil, à 78 printemps et avec un associé de premier plan. Fin 2014, Peninsula, le fonds d'investissement bâti par la famille Diniz, annonce son entrée au capital de la branche brésilienne de Carrefour, à hauteur de 10 pour cent.

Abilio Diniz possède de l'influence au sein du sous-continent brésilien

Sur le sous-continent brésilien, l’un des individus les plus influents n'est autre qu'Abilio Diniz. Dans son pays, l'un des personnages les plus charismatiques est le businessman. Le chef d'entreprise s'est avéré être un proche de l’ancien chef d'Etat du Brésil, Luiz Inácio Lula da Silva. Possédant une richesse estimée à près de 4 milliards de $, Abilio Diniz est la 10e fortune du Brésil, d'après "Forbes".

L’avenir du négoce se fera avec les grandes surfaces et le libre service, c'est ce qu'estime le père d’Abilio Diniz dès la fin des années 50. Dix ans après l'ouverture du premier supermarché en 1959, GPA compte quarante magasins et 1 400 employés GPA, ou Grupo Pão de Açúcar a été initié par la boulangerie ouverte par le père d’Abilio Diniz.